Tag Archives: Epreuves

18Fév/17
En commun

Bénédiction Cachée

103    En Allemagne, ils ont une image, ils l’appellent la «Nuée». Cela – cela fait concurrence avec cette grande image de la crucifixion au… à Forest Lawn à Los Angeles (cette grande fresque est aussi large que ce bâtiment; ils ont dû construire un édifice autour de celle-ci; plusieurs parmi vous l’ont vue.). Mais celle qu’ils ont en Allemagne est appelée «l’ange…» ou «Le Jour Nuageux», je crois. Et lorsque vous êtes à distance et que vous le regardez, oh! cela a l’air affreux, cela ressemble à des nuages orageux se mélangeant les uns aux autres comme cela, comme la lumière reflète là-dessus. Et on dirait que les nuages se déplacent, comme l’image est faite pour refléter les lumières, cela donne l’apparence du nuage, d’une violente tempête qui s’élève pour tout détruire. Et ensuite le guide vous dit: «Approchez-vous et continuez simplement à regarder cela». Et lorsque vous  vous approchez de la chose, ce ne sont pas des nuages, ce sont des anges qui battent des ailes ensemble, se réjouissant. C’est une bénédiction cachée.

104    Peut-être que votre maladie ce soir, peut-être que le sacrifice que vous avez fait en venant ici, étaient seulement une bénédiction cachée. Les Anges de Dieu sont ici présents pour joindre leurs ailes ensemble et se réjouir, car il est écrit dans l’Écriture que «Les anges du ciel se réjouissent lorsqu’un pécheur se repent.» Pensez à cela. Car, AINSI DIT LE SEIGNEUR, Jésus-Christ est le même hier, aujourd’hui et pour toujours. Sa grâce ne peut pas s’épuiser, et Il est prêt à vous donner tout ce que vos cœurs désirent.

10Juil/16
Agneau, Pardon, Jésus-Christ

Moi et ma Maison nous Servirons l’Éternel!

30     Il y eut Élie, le Thischbite, qui, devant une épreuve de force, se crut le seul du pays à toujours vivre pour Dieu. Et le roi allait lui faire subir une épreuve; ils le persécutèrent, et cette petite reine au visage fardé du nom de Jézabel le menaça de mort. Quand il en arriva à l’épreuve de force, Élie posséda les portes de son ennemi et ramena toute la nation à Dieu. Dieu tient Sa promesse.

31     Il y eut Moïse, qui était lui aussi dans la lignée de cette semence royale, la semence d’Abraham, après qu’il fut envoyé en Égypte pour délivrer les enfants d’Israël… et Dieu lui avait donné des signes et des prodiges à accomplir, comme frapper la terre et faire apparaître des grenouilles et des puces, des ténèbres et de la grêle, de la pluie et du feu. Il avait accompli tous ces miracles. Toutefois, lorsqu’il les fit sortir par la main de Jéhovah, le moment vint où il rencontra la porte qui se trouvait entre lui et la terre promise. C’était la mer Rouge, un obstacle sur le chemin. Ils étaient cernés par l’armée de Pharaon, les montagnes, les déserts, et la mer Rouge, mais Moïse alla de l’avant et posséda la porte de son ennemi, il traversa la mer Rouge à sec, marchant sur un chemin poussiéreux. «Tu posséderas la porte de l’ennemi.» Dieu l’a dit, et c’est réglé!

32     Quelques années plus tard, quand vinrent les épreuves, et que l’église fut tout ébranlée, comme il est si facile pour une congrégation de gens de l’être, lorsque quelque chose ne semble simplement pas se passer comme ça devrait… C’est Dieu qui fait en sorte qu’il en soit ainsi. Dieu amène des tensions dans l’église: «Car chaque fils qui vient à Dieu doit être mis à l’épreuve, et éprouvé, et testé.» Il laisse la maladie vous frapper. Il laisse des maux venir sur vous, pour vous tester et pour vous éprouver, afin de montrer au monde que vous êtes vraiment la semence d’Abraham. Il le permet par Sa propre volonté. Il permet des désastres, Il permet que vos amis se retournent contre vous. Il permet toutes ces choses et lâche le diable après vous pour vous tenter, et celui-ci fera tout sauf vous enlever la vie. Il pourrait vous jeter sur un lit d’affliction, il pourrait faire que vos voisins se retournent contre vous, que l’église se retourne contre vous, il peut faire à peu près n’importe quoi. Et c’est la volonté de Dieu qu’il le fasse. Il nous est enseigné que cela est plus précieux que l’or pour nous.

33     Qu’en est-il d’Abraham, avec Isaac sur la montagne, celui à qui la promesse avait été faite, et c’est par sa loyauté, sa connaissance, et sa foi en Jéhovah, c’est à cause de cela et rien que pour cela que Dieu abaissa Son regard et dit: «Sa semence possédera les portes. J’ai juré par Moi-même que Je ferais ces choses.» Il n’y en avait pas de plus grand par lequel Il puisse jurer, ainsi Il a juré par Lui-même. Or, s’Il laissa Abraham être testé jusqu’à ce point final, Il doit vous tester et me tester jusqu’à ce moment final, ce moment de décision où il n’y a plus rien autour de vous, que vous devez vous tenir là tout seul. Alléluia! C’est cela.

34     Tenez-vous seul! Avancez-vous là, et dites: «Même s’Il me tue, je Lui ferai confiance.» Voilà la semence d’Abraham. Voilà Celui qui fait la promesse. Peu importe ce que les autres disent, et ce que les autres font: «Moi et ma maison, nous servirons Dieu.» Si tous les autres disent: «Ce qu’ils expérimentent n’a rien de sérieux, ce n’est que de l’exaltation»; «moi et ma maison, nous servirons Dieu!» Et j’aimerais dire ici, à l’instar de Paul: «Je sers le Dieu de nos pères, selon la voie qu’ils appellent une secte.» Même si des mauvaises langues entrent dans l’église, même si des gens tordent les choses, et même si toutes sortes de faux prophètes et toutes sortes de choses entrent dans l’église parmi les gens, et dans le voisinage, et tout le reste; mais, moi et ma maison nous servirons l’Éternel! Même si tous les gens cessent de venir, même si l’église devient froide et indifférente, moi et ma maison nous servirons l’Éternel! Même si quelqu’un a fait prier pour lui et n’a pas été guéri, cela n’a rien à voir, moi et ma maison nous servons l’Éternel! Les tests et les épreuves.

35     Les hommes ne sont pas infaillibles, mais Dieu l’est. L’homme… si vous regardez à l’homme, il commettra une erreur; peut-être pas volontairement, mais il le fera. Dieu permet qu’il le fasse, afin de pouvoir détacher votre foi de l’homme. Notre foi n’est pas dans la sagesse de l’homme, mais dans la puissance de la résurrection de Jésus-Christ. C’est là où la véritable semence d’Abraham fait reposer sa promesse; parce qu’ils ne peuvent être la semence d’Abraham que lorsqu’ils reçoivent le Saint-Esprit. Sans le Saint-Esprit, ils ne sont pas la semence d’Abraham. Et cette même foi qui était en Abraham entre dans le croyant. Peu importe ce qui arrive, ou l’opposition, le croyant poursuit sa marche.

Possédant les portes de l’ennemi, 59-1108 , traduction MS